Biobble
se connecter avec facebook | se connecter |
Search Biobble Search Biobble


un abonnement Premium pour maitriser sa rputation sur Internet grce  une url personnelle

Amadeo Modigliani

Biobble HISTORICAL Conservation perpétuelle

Amadeo Modigliani

Peintre et sculpteur


Ajouter
J'aime
Qualifier
Nombre de visites : 464
Nombre de "J'aime" : 1
À propos

+ d'infos
Rédacteur
Julie Masmejean
bio
1881 - 1890 1891 - 1900 1901 - 1910 1911 - 1920 2001 - 2010
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
12 Juillet 1884
C'est sous le soleil de Livourne que naît Amadeo Modigliani, ou Dedo de son surnom, 4ème enfant d'une famille alors au plus bas financièrement.
La mère, Eugénie Garsin est fiancée dès 15 ans à Flaminio Modigliani (du nom d'un village au sud de Rome), paysan juif qui va se lancer dans le commerce du bois et du charbon.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1893 - 1895
10 ans à peine et déjà Amadeo s'entraîne à la lecture des grands poètes italiens. L'une de ses tantes l'initie à la philosophie avec l'étude de Nietzsche et Spinoza. Mais c'est surtout auprès de son grand-père, Isaac, qu'Amadeo a rebaptisé « le philosophe », qu'il passe tout son temps. Ce dernier le veillera lors de sa première crise de tuberculose durant l'été 1895.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
01 Août 1898 - 11 Août 1898
Après avoir raté la plupart de ses examens, Amadeo quitte le lycée.
S'ensuit son premier cours de dessin, il est conquis.
De nouveau malade, les médecins lui diagnostiquent cette fois la fièvre typhoïde, mais la seule chose qui le rende vraiment triste c'est de ne pas avoir le droit de voyager, lui qui rêvait de partir découvrir les palais florentins.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Décembre 1901
Quelques années plus tard, Amadeo contracte de nouveau la tuberculose et doit abandonner ses cours de peinture.
L'amour d'une mère vaut souvent toutes les recommandations, et Eugénie, plutôt que de l'emmener respirer l'air pur de la montagne, lui offre à ses côtés un voyage à travers toute l'Italie.
À cette même période : Première liaison radio transatlantique ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Septembre 1902 - Mars 1903
De retour à Livourne, plein d'énergie, Amadeo se lance dans la sculpture et s'exerce sur le marbre des carrières de Carrare.
En mars, il s'inscrit à l'Académie des Beaux Arts de Florence, et entame les prémisses d'un nouveau style en intégrant également l'Ecole libre de Nus de Venise.
À cette même période : Mort d'Emile Zola ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Janvier 1906
Modigliani arrive à Paris, et passe son temps à Montparnasse à la découverte des oeuvres des artistes russes. Il y rencontre Picasso, Braque, Max Jacob. Il restera ami avec ce dernier jusque dans les joutes mystiques du Bateau- Lavoir où ils se dédieront mutuellement portraits et poèmes.
A cette époque, Modigliani ignore encore qu'il restera dans cette capitale 14 années, et qu'il ne rentrera que deux fois à Livourne.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1907 - 1908
Un an plus tard, Modigliani fait la rencontre du docteur Paul Alexandre, amateur d'art, auquel il offrira La Juive, un de ses premiers tableaux exposés.
Les deux hommes se lient d'amitié, et le docteur qui connaît bien la santé fragile de Modigliani ne s'étonne pas de le voir signer « le ressuscité » toutes leurs correspondances.
Paul Alexandre passe commande à Modigliani de plusieurs portraits de sa famille et lui organise ses premières ventes.
À cette même période : Décollage du premier hélicoptère ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Février 1910
Modigliani expose pour la deuxième fois au Salon des Indépendants à Paris, y présente notamment Le Mendiant et Le Violoncelliste. Il se remet à la sculpture, sur pierre cette fois, et s'inspire de l'art nègre et cubiste.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1912
Chose assez unique pour l'époque, il est autorisé à présenter à un énième salon un ensemble de 8 sculptures, et malgré les malaises que peuvent lui provoquer l'effort physique de la taille, il ne cesse de sculpter.
À cette même période : Naufrage du Titanic ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Août 1914 - 1916
La guerre est déclarée. Si Modigliani est réformé, son ami le docteur Alexandre est en revanche appelé. Ils ne se reverront plus jamais. Modigliani rencontre alors par l'intermédiaire de Max Jacob, un autre prénommé Paul, Guillaume cette fois, marchant d'art qui lui loue un atelier à Montmartre et va devenir son unique acheteur pour les deux prochaines années, années durant lesquelles il vivra une tumultueuse liaison avec une poétesse anglaise, Béatrice Hastings.
À cette même période : Début de la Première Guerre mondiale ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1916
Année clef. Modigliani participe à sa première exposition de groupe et doit peindre l'une des pièces de l'appartement d'un poète polonais, Lispold Zborowski, dont la femme va devenir l'une des muses de Modigliani pendant un certain temps.
Les deux hommes deviennent amis et le poète verse 15 Francs par jour au peintre, en échange de sa production.
Tandis qu'en Allemagne le mouvement Dada bat son plein et annonce un bouleversement de l'ordre artistique, l'oeuvre de Modigliani connaît elle aussi un changement marqué par la création des ses premiers nus.
À cette même période : Début de la bataille de Verdun ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Janvier 1917 - Mars 1917
Lors d'une exposition dans une galerie parisienne, la police intervient et saisit les nus de Modigliani pour « outrage à la pudeur ».
Quelques mois plus tard il croise le chemin de celle qui deviendra pour le reste de sa vie, la Femme, la muse suprême (il fera d'elle 16 portraits), la mère, l'amante, Jeanne Hébuterne, alors âgée de 18 ans, étudiante à l'Académie Colorossi, et ancien modèle de Foujita.
En dépit de la désapprobation des parents de la jeune fille, pour qui Modigliani n'est qu'un débauché parmi d'autres, ils s'installent ensemble grâce à Zborowski dans un petit appartement parisien.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Mars 1918
Tout se précipite. L'état de santé de Modigliani se détériore, Jeanne est enceinte, et Paris est sous les bombes.
Toujours grâce au soutien de Zborowski, ils fuient vers la côte d'Azur, alors que pour la première fois ses oeuvres sont exposées dans la galerie de Paul Guillaume, au milieu de celles de Matisse et Picasso.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Novembre 1918
Jeanne met au monde leur fille, Giovanna ("Jeanne", en italien).
À cette même période : Fin de la première guerre mondiale ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Février 1919
Retour à Paris de la petite famille. Jeanne attend un deuxième enfant, tandis que Modigliani est de plus en plus épuisé.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Janvier 1920
Modigliani peint ce qui s'avérera être ses dernières toiles, et par un macabre pressentiment, il écrira en italien au dos de celle qui sera l'ultime « Incipit Vita Nova » ("Ici, commence la nouvelle vie").
À cette même période : Entrée en vigueur de la prohibition ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
22 Janvier 1920 - 24 Janvier 1920
Modigliani est transporté à l'hôpital après avoir été retrouvé inconscient.
48 heures plus tard, il meurt d'une méningite tuberculeuse, et dans un dernier souffle sublimera sa première muse et avouera celle qu'il n'a jamais oublié « Italia ! Cara Italia ! » ("Italie! ma chère Italie!").
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
25 Janvier 1920
Le lendemain, Jeanne Hébuterne, enceinte de 8 mois, se suicide.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
27 Janvier 1920
Amadeo Modigliani est enterré au cimetière du Père Lachaise. Le corps de Jeanne ne sera transféré à ses côtés que quelques années plus tard.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
23 Octobre 2002 - 02 Mars 2003
Le Palais du Luxembourg consacre une rétrospective grandiose à l'oeuvre entière de Modigliani, seul artiste de sa génération à n'avoir jamais retouché ses tableaux.
Et face à ses peintures, bien plus profond que les yeux de la Joconde sensés nous suivre, le regard inoubliable de ces hommes et ces femmes allongés sur la toile du maître, entre en nous, dit leur âme et lit la nôtre.
Des toiles répondant sublimement à l'objectif que l'artiste lui-même s'était fixé :
« Dun oeil, observer le monde extérieur, et de l'autre, regarder au fond de soi-même ».
1881 - 1890 1891 - 1900 1901 - 1910 1911 - 1920 2001 - 2010
 

Follow biobble on Twitter