Biobble
se connecter avec facebook | se connecter |
Search Biobble Search Biobble


un abonnement Premium pour maitriser sa rputation sur Internet grce  une url personnelle

Jean-Baptiste Molière
Biobble HISTORICAL Conservation perpétuelle

Jean-Baptiste Molière

Dramaturge, acteur de théâtre français, metteur en scène
Envoyer un message
Ajouter
J'aime
Qualifier
Nombre de visites : 5541
Nombre de "J'aime" : 1
À propos
Molière est considéré comme le fondateur de la Comédie Française et il est toujours au XXIe siècle l'auteur le plus joué dans les théâtres du monde entier.



+ d'infos
Rédacteur
bio
les théâtres

Le théâtre au XVIIe siècle
Le théâtre du Palais-Royal
Le Petit-Bourbon : le roi y in...
Le Jeu de Paume : 1ère salle ...
Business, entreprise, commerceMétier, travail, carrière
J'aime 0
Qualifier 0
Commenter 0
Partager
Le théâtre au XVIIe siècle
Les spectateurs, les spectacles, les acteurs à cette époque

Les spectateurs :

Les Parisiens sont nombreux à venir assister aux pièces de théâtre jouées en plein air par les comédiens ambulants proposant souvent des représentations gratuites. Elles ne deviennent payantes que lorsqu'elles sont réprésentées dans les anciennes salles de jeu de paume.

Le théâtre est un moyen de s'instruire et de se distraire car à cette époque très peu de gens savent lire.

Dans les salles, les spectateurs sont installés selon la place qu'ils ont payées. Les riches sont souvent en hauteur, dans les loges ou sur les galeries. Les spectateurs privilégiés sont installés directement sur la scène dans des fauteuils, ce qui gênait les artistes. Enfin, les moins fortunés restent debout serrés les uns contre les autres.

Les spectacles :

Aller au théâtre permet aux gens de voir une pièce mais aussi d'être vus. Généralement les représentations sont courtes, elles ont lieu l'aprés-midi mais ne commencent jamais à l'heure. De ce fait, les spectateurs ont le temps de se parler ; ils se complimentent, racontent leurs histoires ou bien se disputent ou se réconcilient.

C'est un lieu très vivant et agité. Les spectateurs réagissent souvent lors de ces représentations : ils sifflent, hurlent... Pendant l'entracte (signalé pas les violons) tout le monde se retrouve à la buvette.

Les auteurs de théâtre français du XVIIe siècle s'inspirent de la mythologie ou de l'histoire antique pour créer des sujets dédiés à leurs tragédies ou leurs tragi-comédies (Molière a essayé de suivre cet exemple mais ne remporte aucun succès). Ils s'intéressent aussi aux auteurs Grecs et Romains, notamment à leurs personnages comiques et les font jouer dans leurs farces ou leurs comédies, par exemple, comme le valet rusé qui trompe son maître.

Louis XIV aime la danse et pour lui rendre hommage, les pièces de théâtre se voient compléter par des parties dansées et chantées. Ce sont des comédies-ballets, l'ancêtre de la comédie musicale aujourd'hui.

Quant aux troupes étrangères, les Italiens sont célèbres dans la capitale et font découvrir la "Comedia dell'arte" aux Parisiens. Molière est même ami avec le Directeur de cette troupe, Scaramouche qui deviendra son maître.

Les provinciaux, quant à eux, ne connaissent  que les troupes de théâtre itinérantes, c'est de cette manière, en sillonnant la France, que Molière s'est fait connaître.

Les acteurs : 

Le métier d'acteur est mal vu et indigne d'un bon chrétien. L'Eglise n'apprécie pas les comédiens et les rejettent ; pour elle ce sont des mauvais exemples.

Les acteurs n'ont alors pas droit aux sacrements, surtout celui d'être enterré religieusement, sauf s'ils renient leur profession.

Malgré tout, quelques acteurs sont idolâtrés et vivent confortablement de leur métier.

Parfois, ils obtiennent la faveur du roi qui leur verse une pension pouvant être très importante. Ce fut le cas pour Molière.

 

 

 

 
 

Follow biobble on Twitter