Biobble
se connecter avec facebook | se connecter |
Search Biobble Search Biobble


Maïa Dumoget-Miro

Biobble Biographe Conservation perpétuelle

Maïa Dumoget-Miro

Biographies, Animation et rédaction de Récits de Vie


Biographe Officielle Biobble VIP

Envoyer un message
Ajouter
J'aime
Qualifier
Nombre de visites : 1851
Nombre de "J'aime" : 3
À propos
Adresse
106, route de Turnoud
38390 Porcieu-Amblagnieu
France

+ d'infos
Rédacteur
Maïa Dumoget-Miro
bio
1961 - 1970 1971 - 1980 1981 - 1990 1991 - 2000 2001 - 2010
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
21 Février 1969
C'est aux Antilles que je pousse, en avance de quelques semaines, mes premiers cris.En effet mon papa a choisi le soleil pour effectuer son service civil et ma maman l'a suivi.J'ai donc la chance de naitre dans l'île de la Martinique et ce pendant le fameux carnaval.Malheureusement le climat ne me convient pas! De nombreuses diarrhées me gâchent la vie et mon régime alimentaire se transforme en jus de carottes à tous les repas. Ce qui me donne quand même un joli teint orangé de l'avis de tous!
Mes parents abandonnent le rhum, le soleil, et de nombreux amis pour rentrer en métropole où je me remplume enfin.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Août 1969
Après les Antilles le Pas-de-Calais!Mon père est enseignant et le retour est amer, sans transition : direction Calais! La pluie, la corne de brume, le ciel bas...Malgré ses demandes de mutations annuelles nous allons y rester sept ans et malgré tout nous y adapter. Il faut dire que ma famille est originaire de la Drôme et du Gard et que c'est le sud que nous espérons chaque année. C'est pourtant là que je rentre à l'école et rencontre mes premières copines et copains. Je garde un souvenir heureux d'un immense parc d'attractions en Belgique où nous allions quelques fois. Mais ce qui m'a beaucoup marqué ce sont les traversées vers l'Angleterre en bateau ou mieux, quand on est enfant, en over-craft!
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
24 Mai 1970
C'est à Calais que mes parents fabriquèrent mon petit Babar de frère comme j'aime à le surnommer ensuite, mais son vrai prénom c'est :Yann (Dumoget bien sûr). Maintenant il peint ( décidément dans la famille...) et il a la chance d'être toujours à Montpellier au soleil...
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Août 1976
Ca y est mon père a sa mutation pour...St Étienne! Ce n'est pas le sud mais un grand saut quand même à l'échelle d'une carte de France. Nous n'aurons plus à effectuer des trajets interminables pour aller voir la famille. Sans compter le chat qui a la fâcheuse tendance d'être malade en voiture.
Mes parents décident de s'installer quand même dans notre maison du Gard (en petite Camargue)et mon père fera les trajets le week-end.
A l'école on dit que j'ai l'accent "pointu", je ne sais pas ce que ça veut dire mais je me fais vite des amis et m'adapte sans problèmes au beau temps et moeurs villageoises.Je découvre la joie de rentrer seule et à pied de l'école par exemple.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Juillet 1979
Cet été fut magique, mes parents ayant décidés d'organiser un voyage avec un couple d'amis et leurs deux enfants. Nous nommes partis un mois à huit dans une voiture (ne demandez pas la marque, je ne sais plus) et nous avons roulé du sud de la France jusqu'en Turquie. Nous campions et c'était super! L'Italie, la Bulgarie, la Grèce...La mer, les monuments, les parties de cartes pour les grands, de blagues pour les enfants...Je me souviens d'un montreur d'ours en Turquie, de la perte de mon sac avec tout mon argent de poche, mon frère qui apprend à nager... Génial!Un voyage dont on se souvient tous avec émotion.
À cette même période : Premier bébé éprouvette ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1980
Patatras, le monde s'écroule, après une deuxième mutation pour Alès, qui rapproche considérablement mon père du foyer, mes parents divorcent! Ma scolarité dans le primaire s'est bien passée, mais cette séparation coïncide avec mon entrée au collège et les deux ne font pas bon ménage.
J'ai toujours été une élève studieuse mais effacée, au collège les notes baissent et ma mère obligée de travailler est moins présente pour me seconder. je franchis malgré tout la barre et me voilà au lycée.
À cette même période : Une femme à l'Académie française ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Juillet 1982
Mon papa est parti vivre à la Réunion après le divorce et cet été là nous allons le voir pour la première fois avec mon frère. Premier long voyage en avion seuls. Pas trop peur, en fait. Là-bas c'est très chouette, la mer, les lagons, la nourriture...Nous passons même un week-end sur l'île Maurice. Souvenir de tortues géantes, de mer turquoise.
C'est l'été de la coupe du monde de foot mais je fais rater à mon père LE match, avec Battiston, tout ça...j'ai voulu aller au cinéma avec une copine et mon père a préféré nous accompagner. Il doit encore le regretter.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
1983
La rentrée au lycée. Ce fut une période globalement sympa, même si je redouble ma seconde. Ensuite je suis dans une section littéraire et même si je ne me fais pas remarquer par mon excellence , je mène tranquillement mon bout de chemin jusqu'au bac.Que j'obtiens du premier coup, c'est l'essentiel.
C'est le moment où je commence à vouloir sortir avec mes copines, faire des virées en 2CV (une copine plus âgée avait le permis) et où les amours sont un peu plus sérieuses...
À cette même période : Lech Walesa Prix Nobel de la paix ...+ d'infos more
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Novembre 1986 - Décembre 1986
Certains se souviendront peut être du mouvement contre le projet de loi Devaquet. Des étudiants venaient régulièrement faire le tour des lycées et le mien comme beaucoup se mobilisa et se mit en grêve. Expérience, excitante, de la mobilisation, des discussions interminables, des pétitions et autres pour trouver des fonds pour monter manifester à la capitale.
Premières manifs à Montpellier et souvenir du nombre impressionnant d'étudiants et lycéens se mobilisant partout en France.
C'est malheureusement aussi le décès d'un étudiant avant que le projet ne soit retiré.
C'est le début d'un intérêt pour le collectif, et le politique.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Juillet 1987 - Septembre 1987
J'ai mon bac mais pas d'argent, alors je vends des glaces le soir à la Grande-Motte avec une copine pour pouvoir partir en vacances en Italie avant la Fac. C'est l'été, j'ai le bac, je travaille le soir et peux me baigner la journée, avant les vacances, que demander de plus?
Nous partons en septembre, à deux, dans ma 4l avec une tente.
Le voyage débuta plutôt mal puisqu'à Gênes nous eûmes un accident, peu grave, mais il fallut faire réparer la voiture et demander une aide financière à mon papa (qui est toujours à la Réunion). Merci à lui, nous avons pu ainsi continuer notre voyage.
Nous sommes descendues jusqu'à Florence. Nous nous sommes beaucoup fait draguer, mais nous avons beaucoup rigolé et c'est un autre super souvenir. Merci à ma maman qui a accepté de me laisser partir, et m'a fait confiance.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Octobre 1987 - 1992
La rentrée à la fac de lettres de Montpellier.Je suis en cité U, et découvre un monde nouveau. Je suis libre de mon temps, en dehors des horaires de cours, et fais "ce que je veux".
Découverte aussi du monde syndical et politique qui va beaucoup m'occuper...Je réussis quand même mon DEUG de Sociologie et ma licence d'ethnologie. En même temps j'ai pris un appart avec mon chéri de l'époque.
Mon père s'est remarié et je deviens à nouveau grande soeur de Renaud et Marion, que malheureusement je ne vois pas très souvent.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Décembre 1992
Je rencontre mon nouveau chéri qui devient mon grand amoureux. Je m'incruste chez lui et son pote et on bosse nos examens et plus tard le CAPES. Lui pour être prof d'histoire, moi documentaliste. C'est d'ailleurs mon job à ce moment là, dans un petit collège.
Malheureusement après plusieurs tentatives, il est le seul à décrocher son concours et il nous faut abandonner l'agréable vie étudiante montpelliéraine pour ...le Pas-de-Calais!! L'histoire se répète, mais finira mieux je l'espère.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Septembre 1998
Nous voilà à Béthune, la ville la plus proche du lycée où est muté mon chéri. C'est dépaysant. Nous ne parlerons pas du climat. Mais la vie y est agréable et Lille une ville très sympathique. J'y trouve du travail et assure ainsi la logistique d'ateliers culturels pour le compte d'une association qui travaille avec des personnes âgées et me retrouve plongée dans les Récits de Vie.
Nous rencontrons beaucoup de jeunes profs exilés comme nous mais surtout nous bougeons pas mal : la Belgique, la Normandie, Paris, encore les villes flamandes, Amsterdam, sans parler du carnaval de Dunquerque etc...
Nous ne restons qu'une année mais ce fut une chouette année.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Septembre 1999
Mutation dans l'Isère mais nous préférons habiter sur Lyon où nous avons des copains. Je découvre cette ville mais tranquillement car je suis enceinte.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Mars 2000
Naissance de ma fille! Je m'occupe d'elle et ne retravaille qu'en mai 2001.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Septembre 2003
Je rajoute Miro à mon nom, car nous avons convolé! C'est un joli nom qui évoque les ascendants catalans (et parfois célèbres) de mon mari alors je le prends, mais je tiens à garder le mien.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Mai 2004
Naissance de mon fils, je décide de prendre un congé parental. Parallèlement nous cherchons à déménager à la campagne, les trajets pèsent à mon mari.
 
J'aime 0
Qualifier 0
Partager
Juin 2005
Ca y est nous déménageons dans notre maison. Nous travaillons beaucoup pour l'aménager mais ça n'est pas fini...Nous découvrons un nouveau vocabulaire (celui de maçon, peintre...)mais aussi des techniques.Il va s'en dire qu'en plus nous nous mettons au jardinage, et commençons un potager.
1961 - 1970 1971 - 1980 1981 - 1990 1991 - 2000 2001 - 2010
 

Follow biobble on Twitter